la crise        
 
Accueil
 
Pourquoi ce site?
 
Quand la police rejoint le peuple (1)
 
L' art de faire des bulles
 
Incroyable mais vrai!
 
Le mot de la décénie?
 
Or versus le monde.
 
Au bistrot du coin
 
Ach la guerre gross malheur...
 
Coup de coeur
 
Coup de geule!
 
Cuisine Démocratique
 
Un sou est un sou !
 
Cache Cash
 
la crise
 
survivre a la crise
 
survivre a la crise 2
 
survivre a la crise 3
 
or ou argent?
 
or et argent 2
 
un peu d'histoire
 
un peu d'histoire 2
 
un peu d'histoire 3
 
un peu d'histoire 4
 
contact
 
Mes liens

La crise.


Née en 2008,  de la crise des subprimes américaines, la crise actuelle s'éternise.

Les mesures prisent par les gouvernements et les banques centales ne font que la prolonger.

Alors qu'ils étaient sensés relancer la consomation les Q.E et autres L.T.R.O des banques centrales ont fait grimper les cours des bourses à des valeures incroyables.

Les mesures politiques ont été de créer des plans de relance inadéquat tout en augmentant le déficit public.

Alors on réduit les dépenses en réduisant le budget de l'éducation nationale,  de la recherche ou de la médecine.

"Oui, mais les études montrent que les prix baissent et donc le pouvoir d'achat augmente en france!" m'objecterez-vous.

Oui! celui des voitures, des home-cinema ou des télévisions grand écran. Mais les prix de la nourriture, de l'énergie ou du logement eux augmentent. Et vue les augmentations de taxes, d'impôts divers et autres prélèvements obligatoires ainsi que les gels de salaires, j'ai du mal a changer de télé tous les mois.

La guerre des prix engagée par les pays pour être plus "productif" font perdre du pouvoir d'achat aux peuples car les importations sont plus cher. Nos exportations n'y changeront rien car en france nous n'avons plus d'usine. Elle ont été déménagés en asie ou au magreb pour augmenter la "productivité".

 

La crise n'est pas derrière nous, comme le dit notre bon roi François III, mais devant. Et vu d'ici, elle ressemble a un mur plus haut que l'éverest.

25 avril 2015  modifiée le 18 juin 2015


MB




© 2016 Munoz Bernard
crise economie or argent bourse monnaie contrarien capital chomage